Numéro 319 - Spécial "Les métros automatiques"

Octobre 2021

Prix Version Papier : 32.00 €
Prix Version Numérique : 32.00 €
Prix Bimédia : 60.00 €

Voir le sommaire

Éditorial

Ce numéro spécial consacré aux métros automatiques de Paris et de Lyon aborde des questions sous un angle trop souvent occulté. En effet, la lumière va être faite non pas sur la technologie proprement dite de l’automatisme qui commande aux trains leur capacité à se déplacer, mais sur les aspects à traiter autour de la mise en service des rames automatiques. 

Les deux cas de Paris et de Lyon sont riches d’enseignements complémentaires. En raison d’une histoire bien différente entre ces deux réseaux, les points à étudier reposent sur des bases particulières. L’exposé qui vous en est proposé par les professionnels concernés trouve là toute son originalité. 

Le métro parisien joue un rôle de pionnier depuis plus de cent vingt ans. On ne refait pas le métro, disait Fulgence Bienvenüe ; sur la base de ce qui existe, il convient de construire en permanence l’avenir. Aux côtés d’Île-de-France Mobilités, le groupe RATP expérimente et innove sans cesse dans le domaine de l’automatisation. En mettant en service la première ligne automatique de grande capacité au monde (ligne 14, 1998), en réussissant la première automatisation de ligne (ligne 1, 2012), le groupe RATP a apporté de nouvelles références de modernité et de services individuels et collectifs. La ligne 14 change aujourd’hui d’échelle, prolongée au nord et au sud, pour devenir l’épine dorsale du Grand Paris Express. Ce numéro revient sur l’ensemble des enjeux techniques, opérationnels et de services, que le groupe RATP relève pour réussir cette nouvelle transformation de ligne. 

Lyon possède son métro depuis 1978 et son Autorité organisatrice, le SYTRAL, doit, à son tour, se confronter à des projets de modernisation de son réseau. S’il ne s’agit plus de quasi-inventions ex nihilo comme à Paris, le réseau ne saurait se figer dans sa configuration d’origine. L’intégration des lignes et le développement du réseau sont également un vaste projet que doit mener l’agglomération. L’automatisation est aussi partie prenante de cette évolution générale. Lyon joue un rôle moteur dans des solutions originales. Ce numéro ouvre donc les yeux sur tout le travail qui s’élabore autour des métros automatiques, avec les impacts et les répercussions au profit de l’ensemble des réseaux pour un service sans cesse appelé à répondre à de nouveaux besoins.

Bonne lecture !

Pascal Lupo