Numéro 316

Juin 2021

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir l'éditorial

Sommaire

Modernisation de la section La-Roche-sur-Yon – La Rochelle de la ligne Nantes - Bordeaux (janvier 2020 - juillet 2021)

La modernisation de la section de ligne La Roche-sur-Yon – La Rochelle était devenue un impératif depuis la réduction de vitesse appliquée en 2015. Cette régénération complète des installations s’accompagne d’une nouvelle signalisation mise en place sur une seule voie banalisée pendant une première phase qui permet de revenir à des performances nominales. La seconde phase pourrait être la remise à double voie si le trafic le nécessite.

Résilience des infrastructures ferroviaires face aux risques naturels

Le sujet de la résilience n’aura jamais été autant d’actualité depuis la pandémie du Covid 19. S’adapter, rebondir, fonctionner même en cas de perturbation voire, en période de crise, autant d’enjeux auxquels font face les systèmes de transport soumis à des contraintes toujours plus fortes et difficilement prévisibles. Dans ce contexte de changements globaux et d’aléas climatiques croissants, Systra mène depuis 2012, à la demande de l’UIC, des études visant à une meilleure connaissance de la résilience des systèmes de transports ferroviaires aux risques naturels. Anticiper et s’adapter sont des qualités nécessaires pour faire face à des phénomènes météorologiques plus intenses et plus fréquents, voire extrêmes. Il en résulte un partage de bonnes pratiques et de solutions robustes développées par différents réseaux pouvant être étendues à d’autres contextes.

La maîtrise de la sous-traitance des activités de sécurité ferroviaire

Tout exploitant ferroviaire (entreprise ferroviaire ou gestionnaire d’infrastructure) peut choisir de sous-traiter la réalisation de certaines de ses activités liées à la sécurité. Le présent dossier, suite de la série consacrée à la gestion de la sécurité ferroviaire, a pour objet de décrire le processus de sous-traitance de ces activités et les modalités de recours à des « entreprises autorisées » par les exploitants ferroviaires, en application de l’article 6 de l’arrêté du 19 mars 2012 « fixant les objectifs et méthodes des indicateurs de sécurité et la réglementation technique de sécurité et d’interopérabilité applicable sur le RFN ». Ce dossier présente les modalités du choix des prestataires et les exigences relatives à la gestion de la sécurité requises dans les contrats. Il se conclut par des réflexions concernant la sous-traitance, la sécurité et le rôle des différents acteurs du système ferroviaire.

Des compteurs d’essieux pour la sécurisation des passages à niveau

 

La campagne d’essais de 2020 du projet de Train de Fret Autonome

 

Innover hors des métropoles : l’exemple inspirant des gares