Numéro 302 - Spécial "Mass Transit en Île-de-France"

Mars 2020

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir le sommaire

Éditorial

La croissance simultanée de la population et de l’urbanisation conduit à une augmentation incessante des besoins de déplacements des citadins. Le transport ferroviaire est soumis à une pression de plus en plus forte pour assurer cette mobilité ; c’est véritablement le moyen de transport le plus efficace pour éviter l’engorgement et la paralysie. Il n’est donc pas surprenant que nous recevions régulièrement à la rédaction de la revue des propositions d’articles sur ce qu’on désigne sous le nom de mass transit. Nous les avons regroupées dans ce numéro. 

Les facettes du mass transit sont multiples et touchent l’ensemble du système ferroviaire. Vous remarquerez en lisant les différentes productions que les sujets traités sont ceux des exploitants au quotidien, en prise directe avec les flux de voyageurs : grille horaire avec les temps d’arrêt en gare, capacité des installations dans les parties des gares accessibles aux voyageurs, comportement des voyageurs eux-mêmes et, finalement, enseignements à tirer de toutes ces observations pour que les pointes de trafic ne bloquent pas tout le système. 

Bien d’autres métiers sont concernés par la question du mass transit. Il nous a semblé plus instructif d’approfondir le volet de la gestion des flux que de saupoudrer la revue d’articles disparates. Mais évidemment, le mass transit se traite bien en amont de la circulation des trains : schéma directeur d’un réseau, conception des infrastructures, étude de l’aménagement des trains, etc. Ces aspects sont abordés dès qu’un article présente un projet de génie civil, une étude de matériel ou d’une signalisation innovante. Ils ne sont donc pas oubliés par la RGCF et se lisent au fil des parutions de dossiers mois après mois. 

Les acteurs également sont plus nombreux que venant des auteurs des articles du présent numéro, en activité à la SNCF. La RATP est aussi une spécialiste du mass transit, tout particulièrement pour la desserte en profondeur du cœur de la capitale. Le RER, partagé entre les deux grandes entreprises publiques, montre bien que le mass transit est l’affaire de tous au service d’une cause commune, la liberté de circuler en zone dense. Enfin, on ne saurait oublier le rôle déterminant des autorités organisatrices de transport et des collectivités locales : elles sont à la base de la réussite du traitement du mass transit, par les décisions d’investissement pertinentes sur la voirie et les réseaux ; elles le sont également dans les moyens qu’elles allouent aux dessertes et à la faculté de les assurer avec fluidité. 

Ainsi, ce numéro de la RGCF aborde un aspect précis d’un immense défi à relever, ce que vivent instantanément les voyageurs plongés dans le mass transit. La note de lecture du livre écrit par Alain Krakovitch, par son expérience du Transilien en Île-de-France, invite à en savoir encore davantage sur la question. 

Bonne lecture ! 

Pascal Lupo