Numéro 276

Novembre 2017

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir l'éditorial

Sommaire

Dossier

Considérations actuelles sur le pilotage automatique en ferroviaire

Le pilotage automatique des trains fait l’objet de nouvelles avancées vers une automatisation plus poussée. Son intérêt, ses enjeux et le point jusqu’où s’avancer vers un automatisme intégral sont examinés ici dans le cadre des réflexions menées au sein de SNCF.

Modélisation de la ventilation en tunnel. Application aux ouvrages souterrains du RER C dans Paris-TRG (partie 2)

La première partie de ce dossier, publiée dans la RGCF 275 d’octobre 2017, présentait les bases de calcul et de modélisation de la ventilation en tunnel, indispensables au respect des seuils de pollution imposés par le Code du Travail, avec deux exemples de cas de validation. Cette seconde partie présente l’application à la Transversale Rive Gauche (Paris), dont les nombreuses ouvertures compliquent passablement l’étude de la ventilation pour les travaux. Est aussi pris en compte dans cette seconde partie, l’influence de la position relative de train de travaux sur la ligne par rapport aux diverses ouvertures.

Etude de la stabilité des ouvrages souterrains de la TRG face au risque d'inondation

La TRG (Transversale Rive Gauche), tronçon central du RER C (Réseau express régional) dans Paris, est une liaison stratégique de premier ordre. Elle assure la mobilité d'un demi-million de personnes par jour dans un environnement contraint. Les ouvrages de la ligne, situés entre les berges de Seine et les bâtiments haussmaniens sous faible couverture, sont soumis aux variations du niveau de la Seine et aux trafics routier et ferroviaire de plus en plus intenses. Des études de strabilité et de résistance des ouvrages ont été réalisés vis-à-vis des efforts de surpression liés aux crues. Les principaux ouvrages de la ligne, tranchées, tunnels et zones de gares, ont fait l'objet de modèles numériques. Les méthodes de construction, dantant de l'Exposition universelle de 1900, la connaissance du patrimoine, l'expertise des pathologies et les investigations géotechniques ont été prises en compte. Les études ont par ailleurs simulé l'influence des confortements réalisés chaque été, depuis 1996, lors des campagnes de Jet-Grounting qui visent à renforcer l'assise de ces ouvrages soumis aux phénomènes de battement de la nappe phréatique et de lessivage des sols. Les modèles ont été calibrés au regard du comportement des structures observé lors des précédentes crues historiques (1924, 1955 et 1982) et les résultats confirmés lors de la récente crue de juin 2016 qui a constitué un test grandeur nature de sensibilité face aux sollicitations hydrauliques. Grâce aux modélisations réalisées, SNCF Réseau dispose à présent d'un modèle numérique fiable de ces ouvrages.