Numéro 272

Juin 2017

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir l'éditorial

Sommaire

Dossier

IRIS 320 : une rame rénovée pour faire encore progresser la maintenance des lignes ferroviaires à grande vitesse
IRIS 320 : neuf années d'expérience mises à profit pour rendre plus performante la mesure des LGV

Ce dossier détaille les enseignements techniques retirés des premières années d’exploitation d’IRIS 320 et les améliorations qu’ils ont permis d’apporter aux équipements de la rame à l’occasion de son OPMV. Il évoque également les progrès que cette rame a d’ores et déjà permis d’apporter à la maintenance des LGV ainsi que les perspectives dans ce domaine.

IRIS 320 : une rame rénovée pour faire encore progresser la maintenance des lignes ferroviaires à grande vitesse
IRIS 320 : le point de vue d'un établissement de maintenance

Ce dossier présente les progrès et les changements apportés par la rame IRIS 320 vus par un établissement utilisateur des informations qu’elle fournit.

IRIS 320 : une rame rénovée pour faire encore progresser la maintenance des lignes ferroviaires à grande vitesse
L'opération mi-vie de la rame IRIS 320

La rame IRIS 320 a fait l’objet en 2015 et 2016 d’une importante opération de maintenance, l’opération mi-vie (OPMV). Le présent article décrit l’organisation mise en place pour mener ce projet et le rôle des divers intervenants. Il évoque également les spécificités de cette opération par rapport aux OPMV réalisées sur les autres rames TGV R tricourant.

Analyser la régularité des circulations : nouveaux usages et transformation numérique

L'analyse des conditions réelles de circulation des trains sur le réseau ferré national est de plus en plus précise, jusqu'aux petits retards qui n'étaient pas facilement détectables auparavant. De nouveaux outils ont pu ainsi être développés en utilisant la mise en relation d’informations présentes dans des bases de données différentes et en proposant des visualisations nouvelles. Une telle démarche, déjà bien avancée, laisse augurer des perspectives encore plus riches à l’heure du Big Data grâce l’utilisation de données issues de bases multiples et plus précises.

La maintenance prédictive de la végétation grâce au Big Data

Le réseau ferré national constitue le deuxième patrimoine foncier français avec plus de 95 000 ha. Maîtriser la végétation sur les emprises ferroviaire est un enjeu majeur à la fois pour la sécurité et la régularité des circulations sur le réseau.