Numéro 270 - Spécial "Bordeaux"

Avril 2017

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir le sommaire

Éditorial

Le thème de ce numéro spécial porte le nom d’une ville. C’est inattendu, car les numéros spéciaux de la RGCF portent toujours sur un sujet ferroviaire. Si on y réfléchit bien, ce n’est pas totalement vrai, car des thèmes ont déjà été abordés sans être exclusivement du domaine du chemin de fer, comme les questions environnementales ou patrimoniales. La ville, entendu au sens large en lien avec une communauté urbaine, un département, une région, est un bon support de réflexion et d’analyse sur la place du chemin de fer dans notre vie : comment le train, les voies ferrées et les gares s’intègrent dans la ville, comment celle-ci se prépare à les accueillir et à leur aménager une place, quels avantages elle en attend. Cette coopération s’annonce fructueuse lorsque chacun des interlocuteurs recherche à la fois le meilleur service que celle-ci peut apporter et le meilleur bénéfice qu’elle peut procurer.

C’est pourquoi nous avons accepté bien volontiers l’idée que nous ont soumise les auteurs, qu’ils soient cheminots ou non, de parler des multiples chantiers ferroviaires lancés dans la ville de Bordeaux. C’est une profession de foi dans l’avenir du chemin de fer qui nous est donnée ici. Ce numéro spécial n’est pas un guide local d’une ville, mais un exposé sur la place du ferroviaire dans la cité de demain. Nous avons là l’exemple d’une vision d’avenir sur l’intégration du train dans l’urbanisme et dans la vie économique d’une métropole. La synergie avec le TGV est manifeste, puisqu’elle s’apprête à recevoir une ligne à grande vitesse jusqu’à sa porte et entend bien ne pas en rester là, avec un fort engagement en faveur d’une extension vers Toulouse et l’Espagne dans GPSO, le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest.

La diversité des dossiers donne un aperçu de la richesse des activités que procure une politique prenant en compte efficacement le système ferroviaire. Ne serait-ce qu’à s’en tenir à l’emploi, les travaux de construction, de rénovation, d’entretien et d’exploitation dont on trouve parmi les dossiers abordés plusieurs cas, ont d’indéniables impacts positifs. Et ces travaux réalisés bénéficieront à toute la collectivité : accessibilité sur l’extérieur, fluidité à l’intérieur de la métropole, autant d’atouts précieux au XXIe siècle.

Dans bien d’autres villes, en France comme ailleurs, sont menés des projets ferroviaires de grande envergure ou de taille plus modeste, menés dans une vision d’ensemble tournée vers l’avenir. Que les acteurs de ces changements n’hésitent pas à s’exprimer pour faire partager leurs idées et leur dynamisme. Le chemin de fer a pour vocation de relier les métropoles, dans l’intérêt collectif. C’est pour cela, chers lecteurs, que l’ensemble des contributeurs de ce numéro spécial ont voulu vous faire partager leurs travaux, bien au-delà d’une simple présentation d’une ville.

 

Bonne lecture !
 

Pascal Lupo

Rédacteur en chef