Numéro 265 - Spécial "L'Européenne en service"

Novembre 2016

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir l'éditorial

Sommaire

Dossier

La Grave-bitume ferroviaire de la LGV Est européenne entre dans le catalogue des structures d'assises ferroviaires de la SNCF

La phase 2 de la LGV Est européenne est le premier cas d'application sur un linéaire important de l'utilisation d'une sous-couche de grave-bitume sur LGV.

Le percement du tunnel de Saverne

Le tunnel de Saverne, bi-tube de 4 km, permet à la LGV Est européenne de traverser les Vosges du Nord. Les travaux ont démarré en mars 2011 pour s'achever en mars 2014.

Exemple de dépollution pyrotechnique : traitement d'engins de guerre lors des travaux de génie civil de la LGV Est phase 2 sur la commune de Duntzenheim

Lors d'importants travaux de génie civil, comme ceux de la LGV Est phase 2, sur des sites théâtres d'anciens conflits tels que les deux guerres mondiales de 1914-1918 et 1939-1945, il n'est pas inhabituel de tomber sur des engins de guerre. La particularité ici réside dans le type d'engins découverts et dans les conditions et moyens mis en oeuvre pour les traiter.

Le chantier de la LGV, vecteur d'insertion sociale

Les grands marchés de travaux, attribués par SNCF Réseau, comme pour les marchés publics, comportent des clauses sociales. La construction de la LGV EE est un exemple caractéristique de mise en œuvre de clauses d'insertion visant à l'emploi de personnes en situation d'exclusion.

SYSTRA chef d'orchestre et assembleur des équipements ferroviaires

Systra a assuré l'assistance à Maïtrise d'ouvrage de RFF (devenu SNCF Réseau) dans la constuction de la deuxième phase de la LGV EE. Ce dossier explicite les missions qui ont été assuréees à ce titre et développe les innovations tant en matière d'organisation que dans les méthodes et les techniques de réalisation de cette importante infrastructure.

La Concept Track. L'avenir de la LGV ballastée ?

SNCF Réseau bénéficie d'une expérience de plus de trente-cinq ans dans la conception et l'exploitation d'infrastructure de voie sur ligne à grande vitesse. Sur cette période, le succès du TGV a eu pour conséquence une augmentation de la densité de trafic et des vitesses d'exploitation. Malgré des améliorations sur certains composants de la voie et sur les méthodes de pose et d'intervention, ce succès n'est pas sans conséquence sur l'effort de maintenance nécessaire à mettre en oeuvre pour assurer le maintien en condition opérarionnelle des voies et assurer ainsi une exploitation performante au quotidien. La question peut alors se poser sur les limites de performances de la voie ballastée dans ces conditions d'exploitation. En réponse à cette question, une approche système du dimensionnement de la voie courante et de sa réponse aux nouvelles sollicitations dynamiques des matériels roulants et des opérations mécanisées de maintenance a permis la naissance d'une nouvelle solution de voie ballastée et sa mise en oeuvre sous le régime de la zone d'essai sur la phase 2 de la ligne à grande vitesse Est européenne entre Baudrecourt et Vendenheim.

ERTMS sur la LGV Est européenne

Dans la continuité de la mise en exploitation d'ERTMS niveau 2 sur la première partie de la LGV Est européenne fin 2014, la deuxième phase a ét mise en service avec la signalisation opérationnelle ERTMS niveau 2.

Le déploiement d'ETCS niveau 1 sur le réseau classique

Dans l'environnement immédiat de la LGV EE, des sections frontières du réseau classique sont équipées du système de signalisation ETCS afin de faciliter l'interopérabilité des trafic TAGV Luxembourg Méditérannée ainsi que la continuité du corridor fret mer du Nord Méditérannée. Le défi est double : technique avec le déploiement des eurobalises et du système de gestion et administratif avec l'agrément du nouveau système par les autorités de contrôle des réseaux nationaux de la France, de la Belgique et du Luxembourg.

Intégration des installations nouvelles dans les équipements de la commande à distance de la LGV Est européenne

Ce dossier expose les modalités mises en œuvre pour les essais et l'intégration des installations de la phase 2 de la ligne à grande vitesse Est européenne dans les équipements de commande à distance de Pagny-sur-Moselle, sans perturber l'exploitation de la ligne en service.

L'exploitation de la 2e phase de la LGV Est européenne

Avec la seconde phase de la LGV Est européenne, la circulation des TAGV sur une infrastructure dédiée est un gage de gain de temps et de qualité d'exploitation de cet axe. Les exploitants de la circulation s'y sont préparés : le PCD de Pagny a été adapté, l'interface homme-machine MISTRAL a évolué pour l'occasion en offrant davantage de fonctionnalités. Des innovations techniques, associées parfois à une évolution des gestes métier, permettent aujourd'hui de traiter les problématiques d'exploitation du tunnel de Saverne, les risques sismiques ou encore ceux de déshuntage des circuits de voie.

La ligne "TGV l'Européenne" : une offre commerciale attractive

Neuf ans après la mise en service de la première phase du TGV Est européen, SNCF a mis en service le 3 juillet 2016 entre Baudricourt et Vendenheim 106 km de ligne nouvelle à grande vitesse qui, à nouveau, ouvrent et accélèrent les liaisons vers l'Est et en Europe. Le présent dossier décrit quelques améliorations des performances de l'offre comerciale correspondante.

TER Lorraine 2016 : les correspondances en cadence toutes les heures

La région Lorraine avait choisi de profiter de la date de la refonte horaire liée à l'ouverture de la ligne nouvelle entre Baudrecourt et Vendenheim pour lancer la mise en œuvre de son "deuxième cadencement".

Mise en service de la 2e phase de la LGV EE : l'articulation des offres TER Alsace et TGV

La mise en service de la 2e phase de la LGV Est européenne a constitué l'occasion, pour l'Activité TER Alsace, de poursuivre activement la mise en place d'une offre cadencée sur la région. Le présent dossier évoque les choix retenus pour articuler les nouveaux horaires TER avec ceux des TGV et fournit un éclairage sur les modalités d'élaboration de ces horaires.

La LGV Est européenne, retour sur un projet poursuivi depuis trente ans

Conçue au milieu des années 80, la LGV Est européenne est en service sur l'ensemble du trajet entre Vaires (à proximité de Paris) et Vendenheim (Strasbourg) depuis le 3 juillet 2016. Sa réalisation, l'acquisition de nouvelles rames TGV pour l'exploiter, et l'offre de services ferroviaires proposés ont été rendues possibles par les efforts de SNCF et de ses partenaires (Etat, collectivités territoriales, la DB et les CFL). Les temps de parcours ferroviaires ont, pour certaines relations, été divisés par deux , donnant ainsi une nouvelle pertinence et une nouvelle compétitivité au train. Le projet LGV Est européenne est aussi un maillon d'un nouveau réseau ferroviaire européen, moderne et rapide, essentiel car sité au carrefour de plusieurs axes de déplacements structurants.