Numéro 245

Janvier 2015

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir le sommaire

Éditorial

La ligne éditoriale de la RGCF est atypique dans le paysage de la presse et vous ne manquez pas, chers lecteurs, de nous le rappeler régulièrement. Vous appréciez le recul que prend la revue sur l’actualité, en traitant les sujets non pas par un survol sous le coup de l’émotion due à l’actualité, mais par un exposé des faits fondé autant que possible sur un retour d’expérience. C’est une revue de référence professionnelle et les avis sont partagés selon les formations de chacun : pour les uns, les dossiers sont fortement techniques, pour les autres ils revêtent au contraire un aspect trop politique moins teinté de rigueur scientifique. Votre perception constitue un éclairage précieux pour sélectionner les textes qui vous sont présentés. L’objectif est d’apporter des explications permettant de comprendre comment le chemin de fer s’insère dans son environnement et prépare l’avenir.

Ainsi, les articles du présent numéro peuvent être mis en lien avec les faits marquants de l’année passée et de celle qui est devant nous. Le chemin de fer a souvent été traité durement en 2014 dans les médias et dans les sphères dirigeantes du pays. 2015 fera date comme une année de transformation du système ferroviaire français et européen.

Les thèmes abordés pourront sembler arides, alors qu’ils ne font qu’apporter des arguments face à la pression médiatique et politique qui s’exerce actuellement sur le monde ferroviaire. L’an dernier, on a par exemple pu lire des propos quelque peu malintentionnés sur un prétendu manque de préparation de l’infrastructure pour recevoir un matériel roulant nouveau. Plusieurs articles du grand dossier sur le SLI, soutien logistique intégré, dans ce numéro de la RGCF, montrent bien toute l’organisation étudiée et mise en œuvre avec soin pour une bonne exploitation des matériels. Le vieillissement des installations ferroviaires est constamment dénoncé en France : les cheminots ne restent pas inactifs, comme l’attestent les informations sur les rénovations de véhicules, d’installations fixes et d’une gare décrites ici. 2015 sera aussi une année importante de réorganisations, avec la réforme ferroviaire en France et la refonte du quatrième paquet ferroviaire en Europe : le dossier sur l’adaptation des horaires de trains pour la mise en service d’un poste d’aiguillage informatisé constitue une traduction technique de ces évolutions institutionnelles.

Avec ces quelques exemples, aussi bien l’exploitant opérationnel que le stratège politique comprendront qu’une gestion efficace du chemin de fer au service de ses utilisateurs passe par une bonne connaissance de la technique ferroviaire : c’est ce rapprochement qui constitue l’ambition de la ligne éditoriale. Souhaitons que ce vœu soit partagé par tous pour 2015 !

 

Bonne année, bonne lecture !

 

Pascal Lupo

Rédacteur en chef