Number 316

June 2021

Price Print : 16.00 €
Prix Digital : 16.00 €
Prix Print & Digital : 29.00 €

See summary

Editorial

Bien que nos sociétés disposent d’outils de prévision, il reste très difficile de prédire les changements à venir. La viabilité à long terme et la durabilité des infrastructures ferroviaires sont tributaires de leur capacité à faire preuve de résilience face aux risques et incertitudes, à s’adapter en permanence aux pressions de toute nature, environnementales ou sociétales, et à innover continuellement afin de créer de la valeur solide et stable. 

Le chemin de fer, composante essentielle des infrastructures de transport, est placé devant cette problématique et les différents articles de ce numéro de votre revue l’illustrent parfaitement. 

Le dossier qui traite de la modernisation de la ligne de La Roche-sur-Yon à La Rochelle montre de façon pratique comment le réseau interrégional s’adapte aux besoins des autorités organisatrices de mobilité et des clients, en passant à une seule voie modernisée et banalisée. Cette solution permet d’augmenter la capacité de l’infrastructure tout en préservant ses capacités d’évolution pour l’avenir, en laissant ouvertes des options de repose de la seconde voie ou d’équipement en ERTMS. 

De façon plus conceptuelle, l’article sur la résilience des réseaux ferroviaires aux aléas climatiques et événements exceptionnels montre le chemin pour traiter de ces sujets dans la durée en partageant des solutions mises en œuvre sur différents réseaux dans le monde. L’arrêt sur image consacré au « train des merveilles », à savoir la ligne de la vallée de La Roya qui a résisté à la tempête Alex, est un bon exemple des agressions auxquelles sont soumis les systèmes de transport avec les évolutions du climat.

L’innovation continue est présente avec le dossier sur les essais du train de fret autonome, solution qui pourrait être industrialisée dans quelques années, et une information sur des idées de transformations incrémentales ou de rupture pour toutes les catégories de gares, qu’elles soient en lien avec des pôles d’échange de villes moyennes, des zones rurales ou la grande couronne parisienne. L’avenir se prépare pour le rail qui reste un mode de transport capable de répondre à des besoins nouveaux. 

Valeur fondamentale s’il en est, et condition nécessaire à un système durable, la sécurité est abordée dans un dossier sur la gestion de la sous-traitance, dans une information sur l’utilisation des compteurs d’essieux pour réaliser l’annonce des passages à niveau et par le décryptage sur la complexité de la signalisation ferroviaire latérale.

Bonne lecture ! 

Pascal Lupo